Archive for juin, 2010

Call for papers

9 juin 2010

There are many American artists, active in the second half of the twentieth century, whose practice and theory have been infuenced by philosophy, literary studies and social sciences. In this regard, several French scholars have benefited from early sustained interest. Among these are major figures such as Claude Lévi-Strauss, Roland Barthes, Pierre Bourdieu, Michel Foucault, Jacques Lacan, Louis Althusser, Jean-François Lyotard, Jean Baudrillard, Jacques Derrida or Gilles Deleuze. Many thinkers whose writings have come to constitute the corpus of the so-called French Theory. The influence of this French thought in the American universities, from the mid-1970s on, notably contributing to the emergence of the Cultural studies, has been the subject of several studies, including the important and recent work by Francois Cusset. However, the reception of such a thinking in the specific field of the visual arts has not yet been the subject of systematic research, with the exception of a few and relatively dispersed studies. Among the laters are some essays by Sylvère Lotringer considering artistic practice posterior to the mid-1970s, and by Sande Cohen. Still, it turns out that some artists could gradually have access to various pieces of this corpus as soon as the second half of the 1960s, thanks to first translations, conferences, travels or the presence of one or the other author itself on the territory. Thus, this symposium intends to study the reception of this French thought in the field of the visual arts from 1965 until 1995. A year that marks the eve of a movement of critical evaluation of the influence of these authors on the American intellectual field initiated by the now famous « Sokal affair », among other events. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Appel à contributions

9 juin 2010

Nombreux sont les artistes américains, actifs dans la seconde moitié du XXe siècle, à avoir nourri leur réflexion et leur pratique des apports de la philosophie, des études littéraires et des sciences sociales. À cet égard, un certain nombre d’auteurs français ont bénéficié très tôt d’un intérêt soutenu. Parmi ceux-ci, on retrouve des figures majeures comme Claude Lévi-Strauss, Roland Barthes, Pierre Bourdieu, Michel Foucault, Jacques Lacan, Louis Althusser, Jean-François Lyotard, Jean Baudrillard, Jacques Derrida ou Gilles Deleuze. Autant de penseurs dont les écrits en sont venus à constituer le corpus de ce que l’on désigne désormais sous l’appellation de French Theory. La fortune de cette pensée française dans les milieux universitaires américains à partir du milieu des années 1970 et de ses premiers usages académiques – contribuant notamment à l’émergence des Cultural studies – a fait l’objet de plusieurs études, dont l’important ouvrage consacré à cette question par François Cusset en 2003. Cependant, la réception de cette pensée dans le domaine plus spécifique des arts visuels n’a encore fait l’objet de recherches systématiques que très rarement, et de manière relativement dispersée. Citons à cet égard certains travaux de Sylvère Lotringer, envisageant les pratiques artistiques postérieures au milieu des années 1970, et de Sande Cohen. Il reste cependant avéré qu’à la faveur de premières traductions, de colloques, de voyages ou de la présence elle-même sur le territoire de l’un ou l’autre auteur, certains artistes purent avoir progressivement accès à divers textes de ce corpus dès la seconde moitié des années 1960. La perspective de ce colloque sera donc l’étude de la réception de cette « pensée française » dans le domaine des arts visuels à partir de 1965 et jusqu’en 1995, veille d’un mouvement d’évaluation critique de l’influence de ces auteurs sur la pensée intellectuelle américaine, initiée entre autres par la désormais fameuse « affaire Sokal ». Lire le reste de cette entrée »